LE CHANTIER

  • chantier-1
  • chantier-2
  • chantier-3
  • chantier-4
  • chantier-5
  • chantier-6
  • chantier-7
  • chantier-8
  • chantier-9
  • chantier-10
  • chantier-11
  • chantier-12
  • chantier-13
  • chantier-14
  • chantier-15
  • chantier-16
  • chantier-17
  • chantier-18
  • chantier-19
  • chantier-20
  • chantier-21
  • chantier-22
  • chantier-23

Claude Costy raconte :
“Quand nous avons décidé de démarrer le chantier c’était mai 68, nous n’avions pas de travail. Alors on a décidé de construire cette maison dont on avait obtenu le permis de construire mais on ne savait pas encore quand on allait démarrer le chantier. Là, c’était une bonne occasion de le faire et nous avons commencé seuls, Pascal faisant le ferraillage et moi l’aidant à poser le grillage et d’autres amis qui passaient nous donnaient un coupe de main.

Le procédé, c’est des formes créées par des fers à béton courbés et reliés entre eux avec un grillage, qu’on appelait le grillage à poules, agrafé sur ces fers à béton comme un panier à salade et là dessus on projette du béton. On ne construit pas des murs verticaux avec ce procédé là. Il faut pouvoir avoir des courbes pour que le béton tienne quand on le projette sur les formes qu’on a créées.”