+33 (6) 87 50 23 88

Exposition du 11 mars au 25 septembre 2020

L’îlot-S, 7 esplanade Paul Grimault à Annecy

Alors que l’Homme s’apprête à marcher sur la lune, d’autres conquêtes spatiales sont à l’œuvre dans le tournant des années soixante pour inventer l’architecture d’une ère nouvelle. Les architectes Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann y participent avec enthousiasme, autour du critique d’art et d’architecture Michel Ragon. Observateur attentif des mutations de la société, ce dernier révèle l’émergence d’une architecture de recherche qu’il qualifie de « prospective » dans l’ouvrage Où vivrons-nous demain ?
Explorant les possibles, expérimentant sans cesse, ces trois architectes inventent un nouveau langage architectural aux formes organiques et au vocabulaire inédit. Ils expriment leur vision à la fois pragmatique et fantastique de la ville du futur, de l’habitat de demain, et plus particulièrement de l’an 2000 qui devient leur horizon.

Les dessins, plans, croquis et photomontages de ces architectes prolifiques et doués d’un formidable coup de crayon sont accompagnés de vidéos d’archives et de reconstitutions de maquettes spécialement conçues pour l’exposition. Le parti pris scénographique et graphique nous projette dans un espace-temps revisité.
En présentant ces futurs antérieurs, à la fois surannés et terriblement actuels, cette exposition nous tend un miroir. Et nous invite à reconsidérer demain, aujourd’hui.

Production : CAUE de Haute-Savoie
Partenariats et soutiens : Fonds régional d’art contemporain Centre Val-de-Loire – Bibliothèque Kandinsky Musée national d’art moderne / Centre Pompidou – Ville de Douvaine – CAUE de l’Ain, de l’Isère et Rhône Métropole – École nationale supérieure d’architecture de Grenoble – Fab Lab in the Alps – Structure fédérative de recherche Territoires en réseaux – Agence nationale de la recherche et de la technologie / Cifre

Plus d’infos sur l’exposition www.caue74.fr

Vernissage de l’exposition le 10 mars 2020
en présence de Claude Costy, Nelly Chanéac et Marcel Lachat