LA MAISON BULLE

DE MINZIER

ARCHITECTURE ORGANIQUE

MAISON BULLE DE MINZIER

maison bulle de minzier

La Maison Bulle de Minzier est un concept architectural datant des années 60 issu de la collaboration entre les architectes Claude Costy et Pascal Haüsermann. On parle parfois d’architecture organique pour décrire ces habitations ovoïdales qui évoquent plus les organes biologiques que les formes géométriques des constructions traditionnelles.

Cette architecture recherche l’harmonie entre l’habitat et le monde « naturel » qui l’entour. Cette approche conceptuelle à l’écoute du site, l’architecte l’applique à la réalisation du bâtiment et de son mobilier. Il en fait une composition unifiée et intimement lié à son environnement. Ce sont pour la plupart des maisons bâties en auto-construction utilisant la technique du voile de béton.

LE VOILE DE BÉTON

LE VOILE DE BÉTON

Les architectes Pascal Hausermann et Claude Costy sont  les premiers en Europe à employer, pour une habitation, un « coffrage perdu » intégré à la coque. Il s’agit de grillage « cage à poule » en métal attaché directement sur le ferraillage. Il retient le béton projeté et reste pris dans la paroi. Dans ce procédé, ce n’est plus le coffrage qui détermine la forme, mais le ferraillage lui-même. Auparavant, les coffrages en bois servaient de guide et de support pour mettre en place les fers à béton. C’était une contrainte, mais cela permettait aussi une exécution plus facile et une meilleure régularité. Dorénavant, on va assembler et attacher les fers en toute liberté, mais ce sera au prix d’un inconvénient : le ferraillage est difficile à mettre en place et maintenir avec toute la régularité des formes souhaitées.

FILMS SUR LA MAISON BULLE DE MINZIER

LA MAISON BULLE DE MINZIER

Extrait d’un documentaire sur l’histoire de la construction de la Maison.

Film d’une durée de 13 mn.
Réalisation : Jacques Bayol

Voir la version intégrale du film

DU CÔTÉ DE CHEZ VOUS
Émission de TF1 tournée dans la Maison Bulle de Minzier en 2003

LA MAISON BULLE DE MINZIER

Vues extérieures

La maison bulle de Minzier est située à 30 Km d’Annecy en Haute Savoie. Elle est l’oeuvre des architectes Pascal Hausermann et Claude Costy. La maison est construite sur les ruines d’un ancien presbytère du XVIIème siècle dont elle a conservé les fondations et certains murs. Le chantier a démarré en 1968. Aujourd’hui la maison bulle de Minzier est la demeure personnelle de Claude Costy. Elle y a installé son atelier de poterie.

 

 

 

Vues intérieures

Face à la standardisation de la construction courante qui se généralise, sont apparues de nombreuses propositions individuelles – et non institutionnelles – pour un habitat autre, différent, vivant, plus respectueux de l’homme et de la nature. Et pourtant, les règles draconiennes imposées en France aux habitations familiales tendent à asphyxier dans l’œuf, toute innovation et toute synergie entre le site choisi, le concept architectural et bioclimatique, la réalisation technique et économique, et les projets de vie des futurs habitants. Dès les années 1950, architectes, artistes, auto constructeurs, ont choisi délibérément de révéler et de vivre leurs rêves, leurs valeurs, leurs interrogations en les concrétisant dans des espaces d’habitation originaux et révélateurs de leurs aspirations à vivre et habiter différemment.

LES PLANS

LES PLANS

  • façade 1
  • Façade 2
  • Plan

Claude Costy raconte :

« Sur la ruine existante on démarrait des bulles. On faisait toutes sortes de voûtes qui allaient supporter une terrasse supérieure, au premier étage. Ce sont des croquis qu’on faisait tous les soirs. C’était improvisé, justement, le maçon la eu l’idée de faire trois cheminées en éventail, ce qu’on n’avait pas prévu dans nos desseins. »

LES ARCHITECTES

LES ARCHITECTES

CLAUDE COSTY & PASCAL HAUSERMANN

CLAUDE COSTY & PASCAL HAUSERMANN

Les époux, Claude Costy et Pascal Hausermann tous deux diplômés de l’école d’architecture de Genève (Suisse) commencent la construction de leur propre maison, une maison bulle, en 1968 à Minzier (Haute Savoie). Ils fondent en 1971 l’association «Habitat Évolutif», à Douvaine, avec Jean-Louis Chanéac et Antti Lovag. Le maire de cette commune, Jacques Miguet, esthète passionné d’architecture, leur propose un terrain libre de toute contrainte administrative, afin qu’ils puissent expérimenter leurs théories urbaines. Le chantier commence en 1972 pour s’interrompre brutalement en 1977, à la suite d’un changement de municipalité. Il subsiste de cette aventure exceptionnelle un ensemble urbain Labellisé le 10 mars 2003 au titre de « Patrimoine du xxème siècle »

SITUATION

SITUATION

MINZIER – HAUTE SAVOIE – FRANCE

minzier

CONTACT

CONTACT

Votre avis nous intéresse

12 + 13 =